Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilGoogle EarthS'enregistrerCarte des membresRechercherAccès aux bonus du forumConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez | 
 
 
 TOUR DE FRANCE VIRTUEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40 ... 45  Suivant
AuteurMessage
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: L'enfer du Havre - 5 au 12 septembre 1944   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyLun 31 Jan 2022 - 18:40

Bonjour

L'enfer du Havre - 5 au 12 septembre 1944.


Pour saisir le sujet, je vous propose quelques sources :
- L'Enfer du Havre - Julien GUILLEMARD - Editions Médicis - 1948 (Le grand classique que tout le monde connait - régulièrement réédité)
- Au Havre pendant le siège - Pierre COURANT - Ancienne imprimerie Marcel Etaix - Le Havre - 1945 (L'auteur, éphémère ministre de la IVè, était, à l'époque, maire du Havre !!)
- Le Havre, ce qu'il a été, ce qu'il a subi, ce qu'il deviendra - J.-L. LIBERT - Imprimerie DELAUNEY - Le Havre - 1945

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Livres10

Mais aussi :
- Le Havre 44 à feu et à sang - Eddy Florentin - Presses de la Cité - 1976
- Le Havre 1936-1944 (le casque anglais - Francis FERNEZ - Editions BERTOUT Luneray - 2004 (avec les photos de Gilbert FERNEZ)

Mon père et ma mère, qui ne se connaissaient pas encore, y étaient. Et seuls ceux qui l'ont vécu peuvent en parler. C'est pourquoi je ne vous propose qu'un seul témoignage, celui du père de J.-L. LIBERT, que celui-ci rapporte dans l'ouvrage précité (pages 40 à 52) :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib110
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib210
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib310
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib410
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib510
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib610
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lib710

Pour respecter le débat contradictoire, vous pourrez aussi lire >>> ICI <<<, le témoignage d'un officier anglais, qui a participé à la "libération" du Havre.

Je ne résiste pas à l'émotion de vous faire apercevoir aussi quelques photos de Gilbert FERNEZ (publiées dans le livre de son fils, précité) :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Fernez10

Enfant, j'ai croisé ce grand photographe havrais, qui est aussi l'auteur de la magnifique photo de mon grand'père, prise en 1955 pour ses soixante dix ans.

Enfin, parmi toutes les vidéos parues sur Youtube, j'ai choisi celle-là, l'une des moins bavardes, et aux photos les plus parlantes :


Mais le plus grand hommage rendu aux martyrs de cette semaine sanglante, est le film "Table rase", de Christian ZARIFIAN, tonique, dérangeant, et indispensable :


Le film magnifie LE HAVRE, "une drôle de ville, laide et belle, provinciale et internationale, grande et étriquée, amorphe et lyrique, dont la lumière reste inégalée".

Merci de vos retours, sur cet évènement historique.

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3


Dernière édition par jeanlouis.hucy le Jeu 3 Fév 2022 - 20:53, édité 1 fois (Raison : Ajout jaquette DVD "Table rase")
Revenir en haut Aller en bas
okapi07
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
okapi07

Masculin Cancer Nombre de messages 8920
Age 27
Localisation Hesbaye

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: TOUR DE FRANCE VIRTUEL   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyLun 31 Jan 2022 - 22:16

Après avoir parlé de la table rase de la ville, parlons de sa reconstruction...

Je vais reprendre les points évoqués un peu plus haut qui font la beauté (discrète) de la ville:

1) Le paysage urbain est mis en scène...: En remontant l'Avenue Foch, l'arrivée au bord de la mer est encadré par deux tours. De même, la Place de l'hôtel de ville est la plus grande respiration, la plus grande ouverture dans le tissus urbaine, qui est là pour mettre en valeur l'hôtel de ville derrière:

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Foch10
( 49°29'36.78" N 0°05'52.03" E )

2) ... tout en reprenant le tracé de la ville d'origine: Le Square Saint-Roch, l'ouverture urbaine au sein duquel se trouve le Volcan, ou même les rues légèrement obliques du quartier Saint-François sont tous des éléments urbains qui existaient déjà avant. Le plan de la ville étant déjà orthogonal, seul le sud du centre-ville a vraiment été remodelés. Un petit coup d'oeil au plan de la ville en 1865 (tiré de cet intéressant texte sur la reconstruction de la ville):

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Etnor_10


3) Les détails architecturaux sont soignées: en remontant la Rue de Paris, avez-vous bien regardé les colonnes qui bordent la rue? D'apparence identique, elles sont toutes différentes. Et les façades d'apparence grises sont pleines de qualités: aplat de béton lavé bordé d'une ligne de béton lisse; panneaux de blocs de calcaire; jeu de ressauts qui animent la façade;...:

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Paris12
( 49°29'18.45' N 0°06'27.38" E ) 

4) La ville est un remarquable exemple de standardisation pour reconstruire rapidement: comme dis récemment, la ville a été construite sur une trame de 6m24 (facilement divisible par 2,3,4,6 et 8). L'état de conservation de la ville en donne une image remarquable:

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Le_hav11
( 49°29'31.90" N 0°06'27.39" E )

Il n'y a qu'une seule bizarrerie dans la ville: l'église Saint-Joseph. Si c'est un chef d'oeuvre manifeste et une démonstration des possibilités du béton, l'église est par contre étrangement parachutée dans un coin de la ville, pas mise en valeur par son contexte! Elle est certes presque à son ancien emplacement... où elle ne jouissait pas d'une meilleure mise en valeur d'aileurs...!
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
winnie

Masculin Nombre de messages 10697
Localisation .

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Bains des Docks, Le Havre, Seine Maritime, France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyMer 2 Fév 2022 - 13:15

En me baladant au-dessus des quais, je suis tombé sur un piscine. Autant dire que ce n'est pas l'endroit où je m'attendais d'en trouver une.

49°29'13.04"N   0°07'37.42"E
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bains10

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bains210

Et grâce aux photos sphériques, j'ai découvert une pure merveille. Il s'agit des Bains des Docks. Ce complexe aquatique a été conçu par Jean Nouvel. Outre une piscine extérieure de 50 mètres, on y trouve pataugeoire, canon à eau et toboggan, mais également sauna, hammam, salles de fitness, salle de muscu...

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bains810

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bains510

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bains410

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bains310

Éloge du cubisme ?
Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Le Cercle Franklin - 119 cours de la République - LE HAVRE - Seine-Maritime - Normandie - France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyJeu 3 Fév 2022 - 9:47

Bonjour

Je vous présente aujourd'hui ce qui fut l'un des quatre lieux de pouvoir de la ville du Havre : Le Cercle Franklin - les trois autres étant la Mairie, la Chambre de Commerce, et le Port Autonome.

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Ge-fra10
49°29'51.99"N  0° 7'38.52"E


J'ai retrouvé l'histoire de l'origine de ce bâtiment, dans un article de Gérard Hatton, sur le blog "Il était un Havre" :

"En 1874, la ville reprenait possession d’un terrain de 10.000 mètres sur lequel avaient été bâties de bric et de broc de misérables bicoques. Ces dernières furent rasées et, en leur lieu et place, fut aménagé un square que l’on entoura de grilles.
Le 9 janvier 1876, était inauguré sur cet emplacement le Cercle Franklin. Conçu selon les principes des cercles anglais, suivant les plans de l’architecte Théodore Huchon, on pouvait y trouver nombre de salles dédiées aux spectacles, à la lecture, au sport, aux loisirs et à la musique.
L'année de sa fondation, le cercle Franklin recuieille un certain succès et compte plus de 2000 adhérents. "Mais ceux-ci se lassent vite de l'austérité des conférences, du manque de fantaisie des programmes musicaux, du paternalisme ambiant et de l'atmosphère de patronage moraliseur", a écrit Jean Legoy dans "Hier, Le Havre", tome 1, page 171.
Le président de la ligue de l’Enseignement, Jules Siegfried, avait fixé à ce cercle ouvrier l’objectif d’être un prolongement de l’école. Mais les difficultés économiques de la société qui le gérait la conduisent à la liquidation en 1893 et l’édifice fut mis à la disposition des syndicats ouvriers l’année suivante."(Source : Le blog "Il était un Havre")



Ces deux articles de "Paris Normandie" (du 19 septembre 2016 et du 2 février 2018) résument ce qu'est devenu ensuite cet édifice historique, et qui reste seul dans la mémoire collective. Je n'ai pratiquement rien à y rajouter :


Pour avoir une idée de la place qu'occupe la "confrérie" des dockers au Havre, il faut avoir lu les romans de Philippe HUET. Il a fallu attendre la toute fin du XXè siècle pour que les règles normales du Droit du Travail s'appliquent à cette profession, et ce fut au terme de luttes et de négociations intenses... :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 81yaqg10     ----------     TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 91r4bf10     ----------     TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 81nn-910

Difficile de parler du Havre, et du Cercle Franklin, sans évoquer la figure de Jules Durand, syndicaliste harcelé, dont le jeune avocat s'appelait.... René Coty (oui, notre ancien Président de la République !!). Parmi l'intense documentation présente sur la Toile, je choisis de vous conseiller cet article du journal "Le Point", paru à l'occasion de la parution du livre Marc Hédrich, "L'Affaire Jules Durand" (éditions Michalon, 310 p.).

Le Cercle Franklin est l'un des éléments qui fait du Havre une ville particulièrement singulière.

Merci de vos retours.......


=====================

PS : Elles ne vous inspirent pas, mes petites devinettes ????

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
winnie

Masculin Nombre de messages 10697
Localisation .

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Berville-sur-Mer, Eure, France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyDim 6 Fév 2022 - 17:05

Jour de neige (ou de givre bien épais) le long de la Seine, à 6 kilomètres en amont du pont de Tancarville.

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Neige410
49°26'13.92"N   0°21'35.46"E

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Neige110
49°26'14.75"N   0°21'37.90"E


TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Neige310
49°26'18.39"N   0°21'57.79"E


C'est une bonne idée : lorsque les cours d'eau gèlent, mieux vaut sortir les bateaux de l'eau.
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Neige11
49°26'14.75"N   0°21'37.90"E
Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Le bac du Hode (-> 1959) - Seine-Maritime - Eure - Normandie - France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyDim 6 Fév 2022 - 19:11

Bonsoir

winnie a écrit:
Jour de neige (ou de givre bien épais) le long de la Seine, à [Berville sur Seine], 6 kilomètres en amont du pont de Tancarville.

49°26'14.75"N   0°21'37.90"E

[Berville sur Seine], 6 kilomètres en amont du pont de Tancarville Normandie, et 8,5 km en aval du pont de Tancarville

Berville sur Seine est le lieu d'arrivée, sur la rive gauche, du bac du Hode, seul passage possible sur la Seine avant Quillebeuf, avant l'ouverture des ponts de Tancarville (1959) et de Normandie (1995). Enfant, je l'ai très souvent emprunté. Par temps de brouilllard, quand les bacs ne fonctionnaient pas, il fallait, pour aller sur la rive gauche ("de l'autre côté de l'eau", comme disent les havrais), faire le grand détour jusqu'à Rouen

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Hode10
49°26'29.33"N   0°21'45.93"E

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
winnie

Masculin Nombre de messages 10697
Localisation .

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Berville-sur-Mer, Eure, France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyLun 7 Fév 2022 - 11:29

jeanlouis.hucy a écrit:
[Berville sur Seine] [Berville-sur-Mer], 6 kilomètres en amont du pont de Tancarville Normandie, et 8,5 km en aval du pont de Tancarville

Chose peu fréquente : la commune empiète "de l'autre côté de l'eau" (j'aime bien cette expression), côté Seine-Maritime. Il me semble avoir vu un truc identique en Gironde.

Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Endiguement de l'estuaire de la Seine et modifications des terriroires - Normandie - France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyMer 9 Fév 2022 - 17:18

Bonjour

winnie a écrit:
Chose peu fréquente : la commune empiète "de l'autre côté de l'eau" (j'aime bien cette expression), côté Seine-Maritime. ....

Voilà une curiosité qui m'a quelque peu interpellé.

J'ai immédiatement pensé que les travaux d'endiguement de la Seine devaient y être pour quelque chose. Mais j'ai éprouvé le besoin de le vérifier.

Partons du principe que, à l'origine, la limite des départements (et consécutivement celle des communes) suivait l'axe de l'estuaire.

J'ai retrouvé une vue aérienne, datant de juillet 1957, qui vient corroborer cette hypothèse. On y voit, en bas à gauche, l'embouchure de la Risle, et "de l'autre côté de l'eau", l'appontement du Bac du Hode.

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Jl-bac11

Voici mon interprétation de cette image :
  • sur la rive gauche, des travaux de dragage sont en cours, pour fixer le rivage sur la digue Sud déjà existante, dans le prolongement du rivage situé en amont de l'embouchure de la Risle. Aujourd'hui, sur les images satellites, le cours principal de la Seine se situe là où nous voyons les dragues sur la photo, derrière l'appontement Sud du bac.
  • sur la rive droite, l'appontement du bac nécessite une avancée sur pilotis, située au dessus des vasières, trop peu profondes pour que le bac puisse accéder au rivage en toute sécurité. Ces marécages sont aujourd'hui comblés.
  • je situe l'appontement Nord du bac (que la photo montre ici au milieu du fleuve) en 49°26'38.79"N   0°21'52.24"E, à l'extrémité de l'avancée sur pilotis.  :


TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Ge-pho10

Le tracé de cette jetée est maintenant situé sur la terre ferme, et est occupé par un chemin (non accessible en SV). A l'origine de ce chemin (49°27'2.86"N  0°21'51.79"E), se devine l'ancienne guérite de péage du bac, où se situait la file d'attente des voitures prêtes à embarquer :


A l'ouest de cette guérite, la route de l'estuaire (interdite à la circulation depuis 2009), occupe l'assise de l'ancienne Digue Nord, qui constituait en 1957 le rivage Nord de l'estuaire. Cette route dessert l'échangeur Nord du Pont de Normandie :


Cela explique sans doute pourquoi Google Maps trace une ligne de partage entre les deux départements qui se perd dans les marécages :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Gm-lim10

Pour en avoir le cœur net, j'ai consulté le Géoportail. Avec les couches "vue satellite", et "limite administratives", on voit bien que ces dernières ont quelques décennies de retard par rapport à la réalité du moment. Elles constituent cependant une bonne image de la réalité du passé :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Gp-sat10

En appelant la carte IGN au 1/34000è, nous avons accès aux limites communales, qui suivent, sans surprise, les limites du département, sans tenir compte des évolutions de l'environnement naturel :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Gp-ign10

En revanche, en appelant la couche descriptive des parcelles cadastrales, il apparait que celles-ci ont été adaptées, et il arrive même qu'elles débordent les limites communales, pour intégrer des espaces situés, jadis, au milieu du cours du fleuve :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Gp-dep10

Il est donc clair que le territoire de la commune de Berville-sur-Mer qui "empiète" sur la rive droite, occupe en fait la moitié Sud de ce qui fut le cours du fleuve il y a à peine plus d'un demi-siècle. CQFD !

Mais on prend ainsi la mesure de l'étendue des travaux qui ont conduit à la "canalisation" de l'estuaire, et à l'extension de la plaine alluviale située à l'Est du Havre. J'ai trouvé une information indiquant que en un peu plus de 100 ans, de 1848 (date de commencement des travaux) jusque 1955, c'est une surface de 15000 ha qui a été gagnée sur le fleuve, entre Rouen et Le Havre !!.. Et cela ne tient pas compte des travaux des cinquante dernières années, qui ont conduit à l'érection de Port 2000.

Et c'est aussi à ces travaux titanesques, que nous devons la disparition du "mascaret"..  Mais ceci est une autre histoire..

Mais avec tout cela, nous anticipons quelque peu le parcours de notre TDFV. Avant même d'aborder cet autre univers que constitue le Port du Havre, il nous faudrait peut-être même continuer à explorer quelque peu la Ville. A moins que vous en soyez déjà lassés ???

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3


Dernière édition par jeanlouis.hucy le Sam 21 Mai 2022 - 15:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Le Tétris - Fort de Tourneville - Le Havre - Seine-Maritime - Normandie - France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyMer 9 Fév 2022 - 21:47

Bonsoir

winnie a écrit:
Les éclusiers jouent au Tetris.

(Source : message sur l'écluse du Canal de Tancarville)

Au Havre, le Tétris, c'est ça :





TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Tetris10
49°30'14.47"N   0° 7'14.68"E

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Portai10
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Agenda10
(source)

Bonne visite !!..

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3
Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Usine Naepels, 76 rue Anatole France, Le Havre, Seine Maritime, Normandie, France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyVen 18 Fév 2022 - 21:45

Bonsoir

En plein centre ville, à proximité du Lycée François 1er (et de son gymnase), un vestige industriel incongru : la cheminée de l'usine Naepels, fabrique de chiffons, au 76 rue Anatole France !!

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Ge-sv10

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Ge-sat10
49°29'43.05"N  0° 6'55.15"E

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 27393110


Je doute fort que quiconque s'en souvienne !!

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3
Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: TOUR DE FRANCE VIRTUEL   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyJeu 24 Fév 2022 - 18:22

Bonjour

J'ai déjà fait allusion >>> ICI <<<, au fait que Le Havre n'est pas une ville comme les autres.

Elle n'a ni racines, ni histoire. Elle ne constitue pas un "territoire". Elle n'a aucun lien avec son environnement le plus proche, resté essentiellement rural. Elle ne peut s'appuyer sur aucune tradition, aucun folklore local, aucune "grande famille", comme Marseille, Bordeaux, Nantes ou Rouen, toutes villes portuaires similaires, peuvent en connaitre. Elle ignore également la tradition militaire de Toulon, Brest ou Cherbourg.

Elle s'est constituée de bric et de broc, au fil de l'arrivée des aventuriers de tous bords, en quête de bonnes affaires.

Lors de la Révolution, il y a à peine plus de deux siècles, Le Havre comptait moins de 20 000 habitants, le Bassin du Commerce n'était pas creusé, et sa limite Nord n'atteignait même pas l'emplacement actuel du Volcan.

Son anéantissement quasi-total, il y a bientôt 80 ans, vient accentuer l'impression d'évanescence qu'elle suscite.

Au Havre, rien n'est ancien, et rien ne dure. De génération en génération, à une vitesse qui s'accentue de décennie en décennie, tout nait, se développe, dépérit, et disparait.

Comme personne ne semble pressé de faire partager ses connaissances et ses découvertes autour de la Porte Océane, je me propose, en attendant, de redescendre avec vous le cours de l'Histoire, et de visualiser, époque par époque, la physionomie de la ville, en comparaison avec ce qu'elle est devenue aujourd'hui (sans préjudice de ce qu'elle est susceptible de devenir plus tard)...

Pour planter le décor :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lh-14511
Source : Jean Legoy et autres, Le Havre 1517-1986 (du Havre d’autrefois à la métropole de la mer) – Editions du Petit Normand – 1986, p 220

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Lh-14510
Source : Jean Legoy et autres, Le Havre 1517-1986 (du Havre d’autrefois à la métropole de la mer) – Editions du Petit Normand – 1986, p 221

Si vous en êtes d'accord, je me propose de vous parler, dans mon prochain message, GE et SV à l'appui, du Havre de 1673.

Qu'en dites-vous ?

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Globe-Surfeur "Or" (niv 6)
Globe-Surfeur
winnie

Masculin Nombre de messages 10697
Localisation .

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: TOUR DE FRANCE VIRTUEL   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyJeu 24 Fév 2022 - 21:26

jeanlouis.hucy a écrit:
Si vous en êtes d'accord, je me propose de vous parler, dans mon prochain message, GE et SV à l'appui, du Havre de 1673.

Qu'en dites-vous ?

Quoi ? Il y avait Street View en 1673 et on ne nous l'avait pas dit ? C'est fou !

Vite, envoie-nous vite ton message, histoire que l'on se régale !


(j'ai bien kiffé ta carte avec l'évolution de la ville de 1400 à 1980 TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bon et en particulier l'évolution faramineuse de 1890 à 1935).
Revenir en haut Aller en bas
ivanovitch
Administrateur de TSGE
Administrateur de TSGE
ivanovitch

Masculin Cancer Nombre de messages 21495
Age 52
Localisation Savoie
Humeur Voyageuse

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Cathédrale Notre-Dame du Havre / Concept Plan Net    TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyLun 28 Fév 2022 - 21:03

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Tsge2410
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Sans_423
winnie a écrit:
Vite, envoie-nous vite ton message, histoire que l'on se régale !
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 00001336          





===========================

En attendant, on va s’immiscer parmi les vieilles pierres de la Cathédrale, qui a échappé miraculeusement à la destruction totale lors de la seconde guerre mondiale.





49° 29.208'N   0° 6.445'ETOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Tsge2881
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Tsge2882



Actuellement, un bel échafaudage masque la tour, rusons avec les images historiques de Street View dans Google Maps !
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Tsge2883
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Tsge2884



Visite libre de l'édifice permise avec le pegman, voici quelques vues de l’intérieur :












L'explication des échaffudages actuellement visibles sur SV en mode GE :


TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Gs_22610 = = = = = = = TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 37772410 = = = = = = = TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Forum12


TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Sans_t64  TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Point-10  TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Djn0610 TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Cramio10 
Répondre "je n'ai rien à cacher" en matière de vie privée revient à affirmer : "je me moque de la liberté d'expression parce que je n'ai rien à dire" ou "je me moque de la liberté de la presse parce que je n'ai rien à écrire". EDWARD SNOWDEN.
Revenir en haut Aller en bas
http://bbs.keyhole.com/ubb/dosearch.php?Cat=&amp;For
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Table d'orientation du Nice Havrais - Sainte Adresse   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyMar 1 Mar 2022 - 12:19

Bonjour

ivanovitch a écrit:
En attendant, on va s’immiscer parmi les vieilles pierres de la Cathédrale, qui a échappé miraculeusement à la destruction totale lors de la seconde guerre mondiale.

Me croirez-vous quand je vous dis que je n'y ai jamais mis les pieds !!!
Quand j'ai quitté Le Havre, en octobre 1968, ce n'était encore qu'une église de quartier.
Dès le début du XXè siècle, il a été question de scinder le département en deux, pour ériger Le Havre en préfecture.
Il se dit (mais je n'en ai pas trouvé trace..) que le décret était prêt à être signé, sur le bureau de Raymond Poincaré, le 1er septembre 1914, à la déclaration de la Guerre.
Ce que l'Etat n'a pas fait, l'Eglise l'a réalisé.
La création d'un diocèse en 1974 a entrainé la promotion de l'église Notre-Dame au rang de cathédrale !
Pourquoi elle, plutôt que Saint-Joseph ???
Elle avait simplement la primeur de l'ancienneté, et la légitimité de l'emplacement originel du centre ville (qui n'est pourtant plus ici depuis longtemps - sur ce critère, la cathédrale aurait aussi pu être l'église Saint-Michel -  49°29'48.53"N  0° 6'32.88"E - !)
Et quand, en novembre 1962, il fallut organiser la cérémonie des funérailles de René Coty, en présence du Général de Gaulle et de toutes les personnalités que vous pouvez imaginer, c'est dans l'Eglise Saint Vincent  ( 49°29'47.43"N  0° 5'48.81"E) que cela s'est passé !!
Le Havre est, aussi, entièrement fait de tous ces mystères.

=============================================================

Je viens de trouver un joli souvenir d'un lieu déjà repéré par ivanovitch, datant de l'époque de Dufayel !


TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 27481412
49° 30.439'N   0° 4.424'E
(source)


TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3
Revenir en haut Aller en bas
jeanlouis.hucy
Globe-Surfeur "Or" (niv 1)
Globe-Surfeur
jeanlouis.hucy

Masculin Verseau Nombre de messages 2432
Age 75
Localisation Bois-Guillaume et/ou Bihorel
Emploi/Loisirs Apprendre le détachement

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Le Havre en 1673 - Duché de Normandie - Royaume de France   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 EmptyVen 4 Mar 2022 - 15:07

Bonjour !

Le Havre, créé par François 1er en 1517, a connu plusieurs phases d'expansion, plus ou moins difficiles.
De 1563 à 1673, la ville n'a guère bougé, et la seule évolution notable est la construction de la Citadelle, marquant le caractère militaire du projet royal :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 00-lh-11
Plan gravé par le Hollandais Hieronymus Cock en 1563 (source)

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 00-lh-10
(Source : Jean Legoy, Philippe Manneville et autres, Les Havrais et la mer, Éditions PTC, 2004, p. 14)

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 0a-ge-10
49°29'18.91"N 0° 6'38.79"E

Pour se documenter sur les origines du havre, il existe un lieu incontournable : le Musée de l'Ancien Havre, logé, au plein cœur du quartier Saint-François, dans le vénérable Hotel Dubocage de Bléville :

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 0b-dub10
(source : le site du Musée)


49°29'20.40"N   0° 6'51.98"E

Je ne sais si Okapi l'a visité lors de son séjour en 2012, mais si vous vous intéressez à l'architecture du XVIè siècle, et à l'histoire en général, il ne faut pas le manquer. Il fut la propriété du navigateur, corsaire et négociant Michel Joseph Dubocage de Bléville (1676-1727). Celui-ci s’est illustré pour avoir participé à un grand voyage commercial dans l’Océan Pacifique par le Cap-Horn entre 1707 et 1716. Il se compose de deux bâtiments remarquables contigus, datant du XVIIe siècle. L’un est à pans de bois essenté d’ardoises, l’autre en appareillage de briques et silex noirs. Au rez-de-chaussée de la demeure et dans une des salles du 1er étage, les collections permanentes sont liées à l’histoire du Havre, à des grands faits politiques, au négoce maritime... A l’étage, une des pièces est dédiée à Michel Joseph Dubocage de Bléville et à son fils. (source)

Pour ma part, j'ai préféré "exploiter" un blog richissime, dont j'ai déjà donné quelques bonnes feuilles ici, fruit du travail de bénévoles passionnés, et dans lequel nous trouvons une mine de documents et d'informations : Le blog "Il était un Havre". Le Havre ne couvrait alors qu'une surface de 50 hectares, pour près de 5000 aujourd'hui. Sur ce tout petit territoire, est né le noyau de ce qui deviendra, en moins de quatre siècles, une ville singulière. En voici les pôles fondateurs :

1 - Le Logis du Roy

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 1-logi10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'8.09"N 0° 6'25.29"E

En 1520, le vice-amiral du Chillou, mandaté par le Roi, avait donc consenti (à contre-coeur - le site n'était guère accueillant !) à se faire construire un « ostel » sur la place d’armes, à l’extrémité sud-ouest de la rue saint-Michel (l'actuelle rue de Paris). C’était une bâtisse en pierres de taille, bois, briques et ardoises, flanquée de chaque côté d’une petite tour en avancée, vraisemblablement l’une des toutes premières constructions de la cité océane. « Au temps qu’il commença à faire travailler au bâtiment de ladite ville, il fist construire pour luy et à ses dépens cet hostel pour luy servir de demeure. ». En 1550, le sieur du Chillou avait quitté Le Havre depuis une douzaine d’années, disgracié et ruiné, et la cité, surgie des marais de l’estuaire 33 ans plus tôt, n’avait toujours pas de maison commune digne de ce nom.
Pour combler ce manque, les échevins obtinrent du Roi Henri II, fils et successeur de François 1er, l’autorisation de racheter la bâtisse que s’était faite construire le vice-amiral sur la place d’armes, face à l’avant-port. Elle devint donc le premier Hôtel de Ville du Havre. En 1794, le tribunal de commerce et de justice de paix s'y sont installés. Puis, l’édifice sera finalement détruit en janvier 1842, pour laisser la place au nouveau Musée-Bibliothèque.
(Source : Le blog "Il était un Havre")
.
2 - La Place d'Armes

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 2-plac10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'5.16"N 0° 6'24.32"E

Bornée par le rempart ouest, la « grosse » tour François 1er, l’avant-port, l’amorce du Grand Quai et « l’ostel » que s’était fait construire le sieur du Chillou, l’espace occupé par la place avait été mesuré le 15 octobre 1532 par un certain Philippe Le Prevost qui avait constaté que « cette place estant entre la maison Chillou jusqu’au havre à ce compris la maison de ville et le quay du dit havre depuis la tour jusqu’à la grande crique, contient une acre et demie (8.000 mètres environ). »
Après la Révolution de 1789, la place est rebaptisée « Place de la Liberté ». En 1843, on y construit le Musée-Bibliothèque en lieu et place du Logis du Roi. La destruction de la tour François 1er, de l’hôtel de Beauvoir et de la Bourse en 1862 sont autant de signes manifestes, quoique regrettables, d’un Havre qui se réinvente, se développe et se modernise. Manifestement, les décideurs de l’époque, actant la disparition irrémédiable de ces précieux témoins du passé de la ville et de son Histoire, n’avaient guère manifesté leur souci de la préservation du patrimoine havrais. Les bombardements de la seconde guerre mondiale la détruisirent en grande partie. Reconstruite après la libération, elle prendra vers 1965 le nom de « Chaussée John F. Kennedy ».
(Source : Le blog "Il était un Havre")
.
3 - La Tour François 1er

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 3a-tou10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'3.14"N 0° 6'24.02"E

François 1er avait envisagé, dans un premier temps, de faire construire un château face à la mer, du côté de la mare aux Chevaliers, non loin du Chef-de-Caux. Le jeune Roi de France avait finalement opté pour la construction de deux tours qui se feraient face à l’entrée du port et en assureraient la sécurité. Toutefois, vraisemblablement pour des questions de temps et/ou de finances, il ne sera mis en chantier qu’une seule de ces deux tours.
.
.
La grosse tour s’élevait alors à une hauteur de 30 mètres, pour un diamètre de 25. C’est dire si elle apparaît massive, une impression renforcée sans doute plus encore par l’épaisseur de 6 mètres de ses murs. « Elle est assise autant dedans que hors de terre… Fort épaisse, sa clôture est faite de pierre à demi-boule et pointe de diamant ». Du côté de la ville, deux ponts-levis enjambant deux petits fossés permettaient d’y accéder. (Source : Le blog "Il était un Havre")
.
.
4 - Le quartier Notre Dame

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 4-notr10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'13.30"N 0° 6'29.83"E
.
Ivanovitch nous a déjà présenté >>> ICI <<< l'église Notre Dame, noyau originel de la nouvelle cité. Elle était le centre du premier (et du seul quartier) de la ville jusque 1544. Hormis "Le Logis du Roy", les premières maisons, apparues en 1520, sont celles d’un nommé Robert Mahieu, marchand à Ingouville de son état, et d’un certain Robert Galopin, exerçant la profession de cordier. Mais on bâtit dans le plus grand désordre, sans aucun plan d’ensemble, de façon totalement anarchique. Le constat est sans appel : La ville est un enchevêtrement chaotique de constructions précaires qui s’entassaient au petit bonheur la chance.

Après que le vice-amiral du Chillou eût quitté la scène havraise, c’est à l’architecte siennois Hieronime (Jérôme) Bellarmato que François 1er fait appel pour poursuivre et parachever l’œuvre commencée par le vice-amiral. Bellarmato arrive dans la cité océane en 1541 et il quitte Le Havre en 1544 pour prendre en charge les fortifications de Paris. En tout juste trois ans, il va accomplir une œuvre qui restera gravée dans toutes les mémoires. Comme le souligne Jean Legoy dans « Le peuple du Havre et son Histoire » : "Bellarmato tente de corriger les erreurs commises dans la construction du quartier Notre-Dame : réalignement des maisons et des rues, rehaussement des quais, comblement des parties basses." Il repousse les limites de la ville, notamment en créant le quartier Saint-François, dont nous reparlerons plus en détail, mais il double la surface du quartier Notre-Dame en l’étendant vers le nord. Confirmant la rue Saint-Michel
(l'actuelle rue de Paris) dans son rôle d’épine dorsale, il prolonge les rues des Remparts et de la Fontaine. Il redessine et élargit les parcelles et les îlots, fixe des normes strictes en matière de construction, améliore le système de distribution des eaux et celui de l’évacuation des immondices. Il « fixe » les deux grandes places publiques de la cité, la place d’Armes et la place du Vieux-Marché. (Source : Le blog "Il était un Havre").
.
5 - La place du Vieux Marché

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 5-vieu10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'16.09"N 0° 6'30.12"E
.
Située au nord de l’église Notre-Dame, la place du Vieux-Marché a sans doute été tracée vers 1541 et c’est Jérôme Bellarmato qui en a vraisemblablement été l’initiateur. Très tôt, sans que l’on puisse en déterminer la date avec certitude, s’y tint deux fois par semaines l’un des deux marchés de la ville. Quelle est l’origine de ce nom de « Place des Cannibales » qui la désignait sur un plan de 1583 ? Aucun rapport, assurément, avec le commerce des esclaves, comme on serait peut-être tenté de le croire. Pourquoi ne pas opter pour l’hypothèse que nous propose Alphonse Martin : « Nous supposons que c’était à cause de la terre des Cannibales, désignation donnée à une partie de la côte d’Afrique, avec laquelle le port de Grâce était en relations commerciales.» (Source : Le blog "Il était un Havre")
.
6 - Le quartier Saint-François

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 6a-stf10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'17.17"N  0° 6'50.57"E
.
En 1541, Jérôme Bellarmato, conformément à la mission qui lui avait été confiée par le Roi François 1er, fondait à l’est de la ville de Grâce un nouveau quartier, le second que comptait la cité à cette époque, initialement appelé le quartier « des Barres, avant de prendre le nom de « Saint-François » quelques années plus tard, sans doute en référence à celui de l’église dont la construction y avait été entreprise vers 1550. Il est implanté dans un périmètre forcément restreint et rigide, un triangle approximatif dont les contours sont dessinés par la forme naturelle du site. Cependant, ce n’était pas encore une île. Il ne le deviendra qu’avec le creusement des bassins d’Ingouville (du Commerce) et de la Barre. Mais on voit clairement sur les documents iconographiques du XVIe siècle qu’il était enclavé entre l’avant-port au sud, la grande crique à l’ouest, les remparts et les fossés au nord et à l’est.
.
.
Rapidement, était apparue la nécessité de doter ce nouveau quartier d’une église, d’autant plus que la seule église Notre-Dame s’avéra bientôt trop petite pour pouvoir accueillir tous les paroissiens d’un Havre dont la population ne cessait de croître. Durant trois siècles, Saint-François ne fut qu’une simple chapelle dépendant de la cure de Saint-Michel d’Ingouville. Un simple vicaire y officiait et cette situation perdurera jusqu’à la Révolution de 1789. À cette époque, elle fut transformée en club avant de servir de fabrique de salpêtre. Comment s’étonner dès lors qu’elle fut dans un état épouvantable ?

À l’instar du reste de la ville, les bombardements de la seconde guerre mondiale n’ont guère épargné le quartier Saint-François. L’état de délabrement et de dangerosité des immeubles du quartier avait alors conduit les services de la reconstruction à opter pour la démolition des bâtiments qui n’avaient pas été totalement détruits par les bombes. Mais c’était sans compter sur la détermination de l’Association des Amis du vieux Havre à sauver ces édifices, et dont la ténacité finira par obtenir gain de cause. Les premiers décrets de préservation des maisons anciennes de Saint-François, dont certaines datent du XVIe siècle, furent publiés le 11 juin 1946. Rendons ici hommage à cette Association, devenue de nos jours le Centre Havrais de Recherche Historique, grâce à laquelle ces bâtisses témoins de notre passé sont parvenues jusqu’à nous.
(Source : Le blog "Il était un Havre").
.
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 6-ge-s10
49°29'20.49"N 0° 6'49.79"E
.
Il est à noter que le quartier Saint-François est resté aujourd'hui un véritable "village", habité par les derniers pêcheurs, et par les marins bretons. Ne pas s'étonner alors d'y trouver de nombreuses et excellentes crêperies !!...  Une ambiance que n'a pas su retrouver le quartier Notre-Dame, après sa reconstruction... En fait foi, le climat, réaliste, qui se dégage du film de Lucas Belvaux : "38 TÉMOINS" :
.
TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 4b-tem10
(Source : Allociné)

7 - Le vieux bassin

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 7_bass10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'18.91"N 0° 6'38.79"E
.
À l’origine, il n’y avait là qu’une petite crique, discrète, insignifiante, un bassin de marée, noyé au milieu des marécages, à peine abrité des tempêtes, qui offrait un abri ô combien précaire aux bateaux de pêcheurs qui y cherchaient refuge. Et c’est là, sur ce site livré régulièrement aux furieux assauts de la mer et du vent, qu’un tout jeune Roi de 23 ans, François 1er, charge en février 1517 l’amiral Bonnivet de « faire havre auquel les navires et vaisseaulx puissent aisément arriver et seurement séjourner ». Une décision que les travaux de désensablement des ports d’Harfleur et de Leure, de plus en plus fréquents, de plus en plus laborieux, de plus en plus coûteux, avaient fini par rendre incontournable.

Lorsqu’en octobre 1626, le cardinal de Richelieu prend en main la gouvernance de la ville, le « vieux bassin » est quasiment dans l’état où il se trouvait aux premières heures de la cité. Ses quais sont toujours constitués de terre, simplement consolidés de pieux de bois. Installations rudimentaires s’il en est. Comme temporaires. Pire, même, son état s’est considérablement dégradé. Le temps, le manque d’entretien et les assauts de la mer ont fait leur travail de sape. Et la vase se l’est appropriée. Le cardinal, mandaté par Louis XIII, décide d’affecter le bassin du Roi en priorité à la Marine Royale dont ce sera le domaine quasi-exclusif. Mais l’accès et le séjour dans le bassin sont si malaisés que Richelieu décide d’entreprendre les travaux indispensables à leur amélioration. « En 1635, les appontements de bois sont remplacés par des quais de pierre, le bassin est approfondi et surtout une écluse est installée à l’entrée pour retenir l’eau pendant la marée basse de manière à maintenir les bateaux à flot.»

Lorsque Colbert prend à son tour en main les destinées de la ville et du port, au début du règne de Louis XIV, ce sera pour renforcer plus encore les mesures prises en son temps par Richelieu. En 1669, Colbert décide la création d’un Arsenal de la Marine dont le magasin général est élevé sur l’emplacement jusqu’alors occupé par L’Hôtel-Dieu qui, quant à lui, est transféré dans le village d’Ingouville sur le site du futur hôpital. L’Arsenal, occupe désormais la totalité du bassin et des quais. En 1667, il faut encore le curer pour en extraire les vases et les détritus qui s’y sont accumulés. L’entrée du bassin est élargie pour répondre au volume sans cesse croissant des navires qui s’y réfugient et, en 1669, elle est dotée de nouvelles portes. L’ouverture de ces portes, rythmée par les marées, donnait-elle lieu à chaque fois à une sorte de fête populaire, comme semble l’indiquer Joseph Morlent ? « Colbert le ferma en 1669 par des portes d’ebe et de flot qui, pour laisser passage aux bâtiments de l’État, s’ouvraient à chaque marée avec pompe et solennité au son de la trompette et au bruit des fanfares.» On ose à peine le croire. Aujourd’hui, le bassin du Roi est pour tous les Havrais un lieu hautement symbolique autour duquel se tiennent chaque année au mois de septembre les traditionnelles fêtes de la mer…
(Source : Le blog "Il était un Havre")
.
8 - La citadelle

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 8a-cit10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'11.94"N 0° 7'2.91"E
.
Les travaux, confiés à l’ingénieur italien Jules-César Spinelli, qui en a établi les plans, débutent dès 1564 et on élève la nouvelle forteresse dans le quartier des Barres, empiétant en partie sur l’embryon du bassin de la Barre qui avait été laissé à l’état naturel de crique qui était le sien quand les travaux de construction du port avaient commencé. Le chantier implique aussi la démolition des habitations que quelques Havrais avaient fait édifier quelques années auparavant à proximité du bassin. « Le quartier des Barres était déjà en partie bâti. La Citadelle, édifiée à partir de 1570 par Jules-César Spinelli, le détruisit presque entièrement. Ses dernières maisons disparurent en 1628, lors de la construction de la Citadelle de Richelieu.»
.
.
Elle sera finalement détruite en 1865 pour laisser place au bassin auquel, sans doute pour entretenir son souvenir et rappeler aux Havrais la place qu’elle occupait, on a donné son nom… (Source : Le blog "Il était un Havre")
.
8 - La porte Richelieu

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 9-port10
(Source : Le blog "Il était un Havre")


49°29'23.03"N 0° 6'27.28"E
.
Présente sur un plan de la ville dès 1550, la porte d'Ingouville avait sans doute été édifiée peu de temps auparavant. Le cardinal de Richelieu, estimant que la porte qui était la première vision que le visiteur a du Havre lorsqu’il entrait dans la ville se devait d’être la plus belle et la plus valorisante possible, ordonna qu’elle soit reconstruite. Et ce sera chose faite en 1632 et, dès lors, elle prendra, pour des raisons évidentes, le nom de « Porte Richelieu ».
En 1787, pour mener à bien les travaux de la mise en oeuvre du plan Lamandé, la démolition des fortifications nord de la cité furent nécessaires. Conséquence inévitable de ces transformations, la porte Richelieu était livrée aux démolisseurs. L’œuvre destructrice fut entreprise, selon les sources, en 1787 ou en 1790.
(Source : Le blog "Il était un Havre")
.
*   *   *   *   *   *   *
.
Ainsi, c'est après 270 ans d'existence, que Le Havre connaitra sa première grande crise de croissance. Le plan Lamandé sera le premier jalon de la longue suite de destructions-reconstructions qui marque toute l'histoire de la cité.

Ce sera notre prochaine étape.

A suivre......


=====================

PS : Indice capital : ne cherchez pas dans ce secteur la réponse à mes petites devinettes !!

TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Bonjour3














.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: TOUR DE FRANCE VIRTUEL   TOUR DE FRANCE VIRTUEL - Page 39 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
TOUR DE FRANCE VIRTUEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Sujets similaires
-
» TOUR DE FRANCE VIRTUEL : le forum, les addenda...
» Tour de France Virtuel avec Pegman animation GIF
» [KML] TOUR DE FRANCE VIRTUEL : le fichier KML pour Google Earth
» Un monde virtuel
» [résolu] Problème de connexion à Google Earth "bridé" par le serveur Menara au Maroc...
Page 39 sur 45Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40 ... 45  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Google Earth :: Sujets thématiques :: Nos grands voyages virtuels.-
 
 
Sauter vers: