Forum d'échanges consacré aux découvertes avec Google Earth/Maps
 
PortailAccueilS'enregistrerCarte des membresDernières imagesConnexion
Long à charger les 1er fois - Appuyez sur le bouton "on"
Lecteur chant de Noël
polices-de-noel
-14%
Le deal à ne pas rater :
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
474.99 € 549.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 
 
 Ces bassines qui nous...bassinent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirius
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
Sirius

Masculin Nombre de messages 3705
Localisation CMa
Humeur Vagabond
Emploi/Loisirs Chercheur d’étoiles

Ces bassines qui nous...bassinent. Empty
MessageSujet: Ces bassines qui nous...bassinent.   Ces bassines qui nous...bassinent. EmptyJeu 15 Fév 2024 - 10:22

Ces méga-bassines qui nous...bassinent.



Les méga-bassines où la gestion de l’eau.


Tiens, puisque j'en cause...parlons-en!  scratch
Voici, en vrac, quelques réflexions personnelles et d’autres issues de différents sites que vous retrouverez aisément sur la toile, et ne  me demandez pas lesquels, je dis ce que je veux, quand je veux, ou je veux tout en restant dans la limite de la bienséance Suspect

Les partisans du projet soutiennent que le pompage d'eau pendant l'hiver pourrait (employé au conditionnel, donc, c’est même pas sûr du tout) aider à protéger les nappes phréatiques et les cours d'eau pendant l'été.  -riiire-

Alors que la France fait face à l'une des périodes les plus sèches (voir le sujet sur le changement climatique, quelle rigolade),les agriculteurs considèrent que les grands bassins d'eau sont leur "assurance vie" en cas de sécheresse estivale pour garantir la production agricole. Ah oui? là, je suis carrément mort de rire.
Le stockage d’eau paraît comme une solution évidente contre les sécheresses. Mais cette solution n'est pas la bonne pour affronter la sécheresse, justement, et risque même d'en aggraver les effets. Ah bon! Ouf! Tu m'as fait peur.
Pour eux, ces projets sont source de gaspillage: les pertes liées à l’évaporation dans ce type d’ouvrages se situeraient entre 20% et 60%, selon Christian Amblard, directeur de recherche honoraire au CNRS et spécialiste de l'eau et des systèmes hydrobiologiques.
D’autres critiques se tournent vers les systèmes de pompage des sols, qui asséchent encore plus ces derniers déjà impactés.
Si selon Greenpeace, les méga-bassines ont aussi un impact sur le milieu naturel, la biodiversité et la qualité de l’eau, les opposants déplorent aussi que les agriculteurs continuent à consommer de grandes quantités d’eau via ces méga-bassines, alors que celle-ci devient une ressource vitale en danger.
L’association appelle à un changement de modèle agricole industriel pour s’orienter vers une agriculture qui consomme moins d’eau. Certains opposants estiment que ces réservoirs d'eau favorisent les grandes exploitations agricoles au détriment de l'environnement et des petites.Tiens, tiens scratch

Un productivisme aveugle et débridé, capable, au nom de la rentabilité, de détruire la nature à force de trop tirer dessus.
En réalité, celles-ci accentuent la pression sur les ressources en eau, nuisent à la biodiversité et continuent d’alimenter un modèle agro-industriel dévastateur et inadapté.
les bassines sont alimentées uniquement par pompage de l’eau dans une nappe ou une rivière.
les projets de bassines sont généralement portés par des exploitations agricoles de grande taille, qui pratiquent une agriculture intensive gourmande en intrants et en eau. À ce sujet, pas un mot de cet homme d’affaires, ploutocrate à souhait, dirigeant un grand syndicat d’agriculteurs et possédant 700 hectares de terre. Vous avez dit agriculteur ou homme d’affaires? Ou les deux alors!  Ces bassines qui nous...bassinent. Ch_ais_p
Enfin, j’me comprendsn’est-ce pas?

«L’eau pompée située dans la nappe phréatique est considérée comme un bien commun, mais une fois dans les bassines, elle appartient à une poignée d’irrigants», dirigée par un grand syndicat comme je l'ai dit un peu plus haut. Outre le sentiment d’accaparement que cela peut générer, en particulier auprès des autres agriculteurs, ce sont d’immenses quantités d’eau qui sont soustraites à la politique de gestion de l’eau.
En effet, après avoir investi des sommes colossales dans une bassine, la tentation est grande de la “rentabiliser” en irriguant toujours plus. «Au lieu d’engager dès maintenant l’indispensable transition vers l’agroécologie, on créé une fragilité supplémentaire», dixit Christian Amblard. Les années où les bassines seront vides risquent de laisser les agriculteurs (les vrais) en grandes difficultés.
Pour conclure ce pamphlet afin qu’il soit digne de ce nom, sachez que je n’appartiens à aucun mouvement, aucun parti politique et encore moins à celui des écolo-véreux à deux balles, notamment à cette cheffe de file un peu agitée du bocal qui pratique le barbecue en solo tous les week-ends. Ces bassines qui nous...bassinent. 889147
Et pour en finir, je reprendrai cette citation d’un des plus célèbres philosophes contemporains que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître:
"Je ne suis pas de droite, c’est pas vrai! euh.......mais encore moins de gauche, faut pas déconner non plus!" (Coluche)


Voilà mon sentiment mais vos réflexions, pour ou contre, seront les bienvenues en alimentant ce sujet.


Merci de m'avoir lu:
En vous souhaitant la bonne soirée.
Se cacher Porte


Les pieds toujours bien sur ‘Terre’ et la tête dans les étoiles.
*******
Astronomiquement vôtre,
Sirius.


Dernière édition par Sirius le Mer 21 Fév 2024 - 13:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Montainer
Fondateur
Fondateur
Montainer

Masculin Nombre de messages 16852
Humeur En paix

Ces bassines qui nous...bassinent. Empty
MessageSujet: Re: Ces bassines qui nous...bassinent.   Ces bassines qui nous...bassinent. EmptyJeu 15 Fév 2024 - 22:18

Pour compléter. Les grands groupes de vente d'eau en bouteille, installent des usines de pompage industriel et revendent l'eau qui est puisée dans les nappes au risque de les assécher. Ou, comment privatiser l'eau gratuite ? Tout bénef pour ces entreprises qui ne payent pas l'eau.
Le scandale va plus loin encore car, les agriculteurs prochent de ces usines, n'ont pas le droit de puiser pour arroser, dans les puits qui se situent sur leurs propres terrains sous peine de sanctions financières et prison.


"Plus l’effondrement d’un empire est proche, plus ses lois sont folles" (Marcus Tullius Cicero - Homme d'État romain, avocat et écrivain latin 106 av. JC - 43 av. JC)
"Tant que les lapins n’auront pas d’historiens, l’histoire sera racontée par les chasseurs" (Howard Zinn - Historien et politologue américain 1922-2010)
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (George Orwell - Ecrivain britannique 1903 -1950)
"Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu'ils ont été trompés" (Mark Twain - Ecrivain et humoriste américain 1835 -1910)
Revenir en haut Aller en bas
Sirius
Modérateur de TSGE
Modérateur de TSGE
Sirius

Masculin Nombre de messages 3705
Localisation CMa
Humeur Vagabond
Emploi/Loisirs Chercheur d’étoiles

Ces bassines qui nous...bassinent. Empty
MessageSujet: Re: Ces bassines qui nous...bassinent.   Ces bassines qui nous...bassinent. EmptyVen 16 Fév 2024 - 9:35

Oui et malheureusement, la liste est loin d'être exhaustive Ces bassines qui nous...bassinent. 889147


Les pieds toujours bien sur ‘Terre’ et la tête dans les étoiles.
*******
Astronomiquement vôtre,
Sirius.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ces bassines qui nous...bassinent. Empty
MessageSujet: Re: Ces bassines qui nous...bassinent.   Ces bassines qui nous...bassinent. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces bassines qui nous...bassinent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 
 
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur Google Earth & Maps :: Le village de TSGE :: Discutons entre-nous :: Les pamphlets de Sirius-
 
 
Sauter vers: